Home » Mobile

Snapchat consolide une nouvelle fois ses sources de revenus

28 novembre 2015 Par 18 651 lectures Pas de commentaire

Snapchat, qui ne communique pas sur ses données financières, continue cependant d’oeuvrer à la diversification de ses sources de revenus. Le réseau plébiscité par les jeunes internautes n’en est pas à son premier ajustement. Rappelons que le mois dernier, Snapchat avait arrêté la production de son propre contenu sur la plateforme Discover.

Filtres à selfies

Cette fois, et depuis une récente mise à jour, l’application propose de nouveaux filtres, payants cette fois. Rappelons que pour activer les filtres, l’application doit être en mode « selfie ». Les filtres sont ensuite accessibles en appuyant longuement sur l’écran.

Sont alors proposés à l’utilisateur, des filtres gratuits, et d’autres, payants, au tarif de 0,99 euros. Ces derniers sont estampillés d’une mention « boutique ». A noter que selon les conditions générales actuelles en vigueur : une fois acheté, l’utilisateur bénéficie du filtre »à vie ».

Ciblage en progrès, ticket d’entrée en baisse

Autre volet de la consolidation de ses sources de revenus, Snapchat travaille sur la redéfinition de son offre publicitaire. Dans cette optique, le réseau fondé par Evan Spiegel, commence à proposer des packages d’audience segmentée.

L’idée est, très simplement, de proposer aux annonceurs de la section « Discover » plus de pertinence, et leur permettre de toucher des internautes en affinités avec leurs cibles. C’est toujours mieux que de proposer des publicités sans relations avec les thématiques consommées par les utilisateurs mais l’offre manque toujours cruellement de détails sur le plan des données recueillies. Ainsi, il n’est toujours pas possible pour un annonceur de connaître son taux de clic. Une honte…

Par ailleurs, selon certaines sources, Snapchat aurait réduit le ticket d’entrée à 100.000 dollars. C’est encore très cher pour de nombreuses marques, mais c’est 7 fois moins qu’auparavant. L’objectif ? Attirer plus de marques souhaitant communiquer auprès d’une base d’utilisateurs de plus de 100 millions d’utilisateurs dont la tranche d’âge 18-34 ans est sur-représentée (63%). Une autre source aurait indiqué à VentureBeat que Snapchat réfléchit déjà à descendre en dessous des 100.000 dollars.

Quelque soit le ticket d’entrée, la bataille se situe sur le terrain des données. Et Snapchat a encore du chemin à parcourir pour proposer une solution équivalente à Instagram qui profite de toute la machinerie de ciblage de Facebook et qui adresse une cible dont la démographie est sensiblement équivalente. Affaire à suivre…

Suivez moi sur Twitter : @zdar


Suivez @zdar sur Twitter ou rejoignez la communauté sur Facebook !

Tags : , ,


Ne manquez pas les prochains articles : abonnez-vous !

Twitter Newsletter Facebook Flux RSS
Twitter Newsletter Facebook RSS

Envie de réagir ? Postez votre commentaire !