Home » Internet, Mobile, Music Business

Les jeunes et les médias

20 juillet 2009 Par Benoit Darcy 3 279 lectures 4 commentaires
Les jeunes et les médias

La semaine dernière, Matthew Robson a publié un rapport intitulé : Medias & Internet : How Teenagers Consume Media. Réalisé pour la banque d’affaires Morgan Stanley, ce rapport présente les résultats d’une étude menée sur environ 300 jeunes anglais. Son intérêt principal ? Matthew a 15 ans. Il est en stage pour la banque… Matthew connaît donc mieux que personne les tendances des jeunes de son âge. Et son rapport est assez édifiant pour qui regarde dans le rétroviseur et constate l’évaporation des valeurs de réflexion et d’analyse au profit du zapping, de la « collectionnite », et de la surconsommation médiatique.

Pour autant, ces tendances fortes et symptomatiques vont modifier fondamentalement la façon dont les médias informent : sur le fond et sur la forme. Voici un petit résumé de ce qui me parait important de retenir.

  • Les jeunes n’écoutent plus la radio
  • Ils regardent la TV se manière très sporadique. En fait, ils regardent un programme, peut importe la chaîne, peut importe le média.
  • Ils n’achètent pas de journaux. Payer pour un journal est quasi-impensable pour eux.
  • Leur consommation d’Internet se réalise sur Google, Facebook, et Youtube. Google est l’incontournable « porte d’entrée ». La destination importe peu. Sitôt l’info trouvée, l’ado passe à autre chose. Facebook tend a devenir une source d’information riche de par sa communauté, sa proximité et sa réactivité proche du temps réel. YouTube sert de robinet à vidéo, voire de jukebox.
  • Le téléphone mobile est plus que jamais l’objet fétiche. A défaut de posséder autre chose à leur âge, les ados privilégient tout ce qui peut transiter par leur mobile : info, musique, vidéo, communications…
  • Le seul type de publicité à laquelle ils sont sensibles est issue des campagnes de marketing viral. Ils sont devenus complétement hermétiques au reste (affichage, pub « display » sur le web, spots TV, spots radio, mailing traditionnels).
  • En matière de musique, ils trouvent impensable de payer pour en écouter. Pour autant, ils souhaitent posséder le titre en mp3 pour l’écouter quand ils en ont envie (et pas forcément à proximité d’une connexion internet). Le piratage est donc la norme. L’offre pléthorique de moyens illégaux s’avère satisfaisante.

Je pense que ce constat, bien qu’édifiant, est plutôt réaliste. C’est du moins ce que je peux constater dans mon entourage, ou, pour certains points, dans mes propres usages des médias et des technologies…

De quoi donner matière à réfléchier pour façonner les outils de divertissement de demain.

Media&Internet How Teenagers Consume Media


Suivez @zdar sur Twitter ou rejoignez la communauté sur Facebook !

Tags : , , , ,


Ne manquez pas les prochains articles : abonnez-vous !

Twitter Newsletter Facebook Flux RSS
Twitter Newsletter Facebook RSS