Home » Internet

LeWeb09 : interview de Ouriel Ohayon (AppsFire)

24 décembre 2009 Par Benoit Darcy 1 391 lectures Pas de commentaire

Cofondateur d’Appsfire, service de partage d’applications iPhone, Ouriel Ohayon était présent à la conférence LeWeb 09. Pour ZDNet.fr, il trace le périmètre du « real time web » et son impact sur la consommation de l’internet.


Ouriel Ohayon, AppsFire : « Le real time web, c’est un web de plus en plus synchrone avec la vie des utilisateurs »

Benoit Darcy (ZDNet.fr) : Quel est selon vous le périmètre du « real time web » ?
Ouriel Ohayon : C’est une évolution fondamentale de l’infrastructure de l’internet, qui concerne aussi bien l’infrastructure traditionnelle via l’ordinateur que le mobile. En fait, c’est l’évolution du web qui était en mode asynchrone, vers un web qui est de plus en plus synchrone avec la vie des utilisateurs. Et donc ce qui se passe, avec Twitter en tête, c’est que chaque service devient un producteur de flux d’informations. Et ces flux d’informations sont diffusés à travers différents canaux de communication qui les rendent accessibles en temps réel.

Benoit Darcy (ZDNet.fr) : Est-ce que le real time web sera un phénomène aussi massif que le web 2.0, il y a quelques années ?
Ouriel Ohayon : Je pense que le temps réel est la suite du web 2.0, mais pas seulement. Le temps reél est une manière de caractériser la façon dont évolue l’infrastructure de l’internet et la manière dont le web est en train d’être consommé. Mais il y a d’autres fondamentaux très importants qui s’installent : notamment la consommation du web en dehors de l’ordinateur, dans les téléphones mobiles, dans les consoles de jeux vidéo, à la télévision. Une énorme tendance de fond est le « cloud computing », avec la dématérialisation des logiciels sur les nuages et la possibilité d’accéder à ces logiciels depuis son navigateur, et le real time vient s’inscrire à côté de ça.

Benoit Darcy (ZDNet.fr) : Existe-il un modèle économique pour le real time, de quelle manière peut-il se développer ?
Ouriel Ohayon : Là où il y aura de l’attention qui sera captée, il y aura forcément un modèle économique, c’est la logique du média : je capte de l’attention, je monétise cette attention. C’est ce qu’on fait la télé, la radio, la presse pendant des années. C’est donc un business model de média ; mais on peut aussi imaginer des flux qui sont des flux premiums pour lesquels les gens seront prêts à payer.


Suivez @zdar sur Twitter ou rejoignez la communauté sur Facebook !

Tags : , , , , , , , , , ,


Ne manquez pas les prochains articles : abonnez-vous !

Twitter Newsletter Facebook Flux RSS
Twitter Newsletter Facebook RSS