Home » Internet

Facebook souhaite maintenant qualifier son socialgraph

4 décembre 2011 Par Benoit Darcy 1 170 lectures Pas de commentaire
Facebook souhaite maintenant qualifier son socialgraph

Publié initialement sur mon blog ZDNet.fr le 20 septembre 2011 – Vous avez adoré toutes ces interactions sociales entre vous et vos amis, vous et des marques, vos amis et des marques… ? Alors vous allez adorer le second volet : la qualification. Plusieurs sources confirment aujourd’hui que le cru 2011 de la conférence F8 (l’évènement le plus important pour tout développeur Facebook qui se respecte) va prendre des allures de keynote Apple, annonces majeures à la clé.

Mettons de côté Facebook Music, scruté par l’industrie toute entière depuis des mois, et dont les partenaires pourraient s’avérer plus nombreux que prévu.

Une nouveauté plus importante encore, car transversale, serait sur le point d’être déployée : une série de boutons « read », « listened », « watched », et « want ». C’est un fait, le simple bouton « Like » ne suffit plus. Pire, il peut dans certains cas se montrer innaproprié. Le besoin existe donc : pour cibler davantage, il faut augmenter le niveau de qualification du « social graph ».

facebook f8 pre-keynote

cc Craig Kohtz (Flickr)

La question n’est plus de savoir si vous aimez tel ou tel média, tel ou tel produit, tel ou tel groupe de musique, mais comment vous aimez : quels sont vos thématiques préférées à l’intérieur du média, vos auteurs préférés, les biens de consommation que vous souhaitez acheter, ceux que vous possédez déjà, les chansons qui vous font vibrer… Le « social graph » est l’un des principaux assets qui font la valeur de Facebook (les Cassandre diront « le seul »…), il est vital pour le réseau social d’évoluer.

Il est ici intéressant d’observer que les moyens pour écrire dans ce socialgraph sont de bonnes vieilles recettes de portails média pour qualifier ses contenus (et son audience). En 2006, aux heures de gloires du User Generated Content, le site CNET.com, avait été l’un des premiers, sinon le premier à mettre en place des boutons « I Have it », « I Want it » sur ses contenus liés aux produits. Ces boutons sont toujours en place aujourd’hui, reliés à des services spécifiques pour les utilisateurs (personnalisation des contenus, alertes ciblées…).

Dans un autre registre, le portail Melty (l’une des plus grosses progressions d’audience du moment dans le secteur des médias en ligne pour « les jeunes ») utilise une série de boutons adaptés à sa cible et ses contenus.

Dès lors, on peut s’interroger sur ce qui ressemble à une tentative d’aspiration de valeur. Tous ces précieux renseignements… appartiennent-ils au média, ou à Facebook ? Deuxième question : au regard de la position de Facebook en matière de connaissance des interactions sociales entre individus, est-il possible de s’en passer ? Un chose est certaine : avec ces nouveautés, l’interdépendance entre Facebook et les médias (et d’ailleurs « pas que », je pense notamment aux e-commerçants) va s’accroitre…

Facebook F8 : jeudi 22 septembre 2011 à San Fransisco (avec pour ceux que ça intéresse, un concert de Crystal Castles en clôture).


Suivez @zdar sur Twitter ou rejoignez la communauté sur Facebook !

Tags : , , ,


Ne manquez pas les prochains articles : abonnez-vous !

Twitter Newsletter Facebook Flux RSS
Twitter Newsletter Facebook RSS