Poney Express, La Flèche d’Or, Paris (1.12.2011)

Mercredi soir, la Flèche d’Or était réservée au label Atmosphériques, écurie de Poney Express depuis leurs débuts en 2008. Dans un set plus long et des conditions sonores meilleures qu’au Reservoir, c’est un groupe bien plus en confiance qui a réchauffé un public frigorifié par les températures polaires de ce premier jour de décembre… Continuer la lecture de « Poney Express, La Flèche d’Or, Paris (1.12.2011) »

Poni Hoax, Flèche d’Or, Paris (30.09.2010)

Alors qu’Orchester termine son dernier morceau à la Maroquinerie, je quitte la salle pour me diriger vers la Flèche d’Or. Rue Savart, Gambetta, Rue des Pyrénées. Quinze minutes de marche, tout au plus… J’espère voir la fin de The Two dont l’album vient de sortir chez Wagram, mais c’est hélas trop tard… C’est Poni Hoax – dont j’ignorais la participation à cette soirée – qui est sur scène ! Continuer la lecture de « Poni Hoax, Flèche d’Or, Paris (30.09.2010) »

Fortune, Staring at the Ice Melt et concert à La Flèche d'Or (Paris)

Je profite de la sortie prochaine (22 mars) de leur premier album Staring at the Ice Melt, voici les photos d’un concert de fin janvier, celui de Fortune à la Flèche d’Or. Un Flèche d’Or « nouvelle formule » puisqu’après quelques mois de travaux – la reprise du lieu par une nouvelle équipe (Alias Productions et Asterios Spectacles) avait d’ailleurs fait couler beaucoup d’encre – la salle a été transformée, isolée, sécurisée, et finalement réouverte fin novembre dernier. Pour beaucoup, l’ambiance a changé. Empreinte d’une véritable âme, la Flèche d’Or est ainsi devenue plus aseptisée. Un prix à payer selon certains. Mais revenons à Fortune.
Continuer la lecture de « Fortune, Staring at the Ice Melt et concert à La Flèche d'Or (Paris) »

Nouveau Talent #14 : Curry and Coco

Curry and Coco est un duo nouvellement venu sur la scène electro-rock française, après quelques années de concerts à travers toute l’europe. Une musique énergique, des refrains simples que le public peut reprendre à loisir, un duo attachant… voilà une recette qui a déjà fait ses preuves dans d’autres genre musicaux (je pense en premier à Pravda, ancré dans la veine punk, mais il y en a bien d’autres…).
Une recette qui se retrouve ici accommodée à la sauce electro, entre New-Wave et Disco. Curry and Coco a (au moins) un point commun avec Bat For Lashes, leur producteur : David Kosten. Kosten est une discrète pointure à qui l’on doit des collaborations avec Brian Molko, Joseph Arthur, Chew Lips et même cet album Monsieur Gainsbourg Revisited, sorti en 2006, qui a beaucoup fait parler de lui dans le microcosme parisien des fans de l’homme à la tête de chou.
Et c’est ce Kosten qui a permis à nos deux ingrédients d’enregistrer à Londres, leur premier album dont la sortie est prévu le 12 avril prochain. Pour l’heure, l’actualité de Curry and Coco, c’est un EP qui vient de sortir et qui contient deux titres extraits de l’album, Who’s Next ? et Sex is Fashion, ainsi que deux remixes de Sex is Fashion par l’artiste anglais The Emperor Machine et le producteur français Fulgeance.
[flickr album=72157623189579415 num=18 size=Square]
Pour fêter la sortie de l’EP, le duo jouait hier, vendredi 29 janvier 2010, à la Flèche d’Or. Un show remarqué. Mention spéciale à Sylvain, clavier+voix, du duo. Celui-ci joue sans aucune séquence pré-enregistrée.  Voilà qui devient rare, alors précisons-le ! Exemple immédiat : le groupe précédent, Fortune, avait amené deux Macbook sur scène, dans une débauche d’artifices peu crédibles. Sylvain interprète donc, live, les parties de basse, les nappes, et le chant. Je peux me tromper (corrigez dans les commentaires si vous savez), mais je crois même qu’il joue ses nappes sur un vieux Roland D-50Juno 106, c’est dire si ça me parle

curry-coco-we-are-beauty
Curry and Coco – We are Beauty, sortie le 12 avril.
[display_podcast]

Neils Children : soirée Rock Is Dead (Flèche d'Or, Paris)

La soirée Rock Is Dead du 25 mars 2009 à la Fleche d’Or accueillait en tête d’affiche le groupe Neils Children, coqueluche de la scène indé anglaise. L’occasion de vous rapporter quelques clichés de l’excellente prestation du combo revival punk. Leur prochain album, X Enc, sortira au mois de mai. Un bon investissement, c’est moi qui vous le dit.

[flickr album=72157615909112066 num=20 size=Square]