Grande quinzaine du pagerank

Pendant que les uns célèbrent la fête de l’Internet, les autres titillent leur modem à la grande quinzaine du pagerank, rendez-vous désormais incontournable de la blogosphère… Alors que depuis fin février je faisais mine de n’avoir rien vu, voilà que l’ami vaporware me rappelle à mes devoirs de journaliste citoyen. Merde. Trop de temps libre tue le temps libre qu’ils disaient… Bon, bref. Alors quoi ? Il faut y aller de sa petite liste ? Et bien soit, n’en déplaise aux joueurs de pipeau flute…
Continuer la lecture de « Grande quinzaine du pagerank »

Classement des blogs Alianzo : "c'est bon, mais pas suffisant"

Le classement des blogs publié par Edelman/Technorati a fait coulé pas mal d’encre à l’intérieur et à l’extérieur de la « blogosphère ». En fait, c’était la première fois qu’un tel classement était promu, qui plus est par une agence de communication. Montré du doigt par bon nombre d’acteurs de l’Internet Continuer la lecture de « Classement des blogs Alianzo : "c'est bon, mais pas suffisant" »

A propos du top 100 des blogs les plus influents

L’agence de relations publiques Edelman vient de publier le top 100 des blogs français « les plus influents ». Je vous laisse lire le papier de Joel Ronez sur ZDNet.fr pour resituer un peu le contexte de cette annonce. Vous voulez voir le classement ? Le voici ! Mais avant j’aimerai vous livrer quelques impressions tout à fait personnelles.

  1. Continuer la lecture de « A propos du top 100 des blogs les plus influents »

2005, l'heure du bilan

Pour une fois, je ne serai pas original. Les fins d’années sont propices aux bilans ? Et bien soit, je m’y colle… Que retenir de cette année 2005 ? J’aurai volontiers fait l’article de tel ou tel produit de l’année, de telle ou telle geekerie dont je suis friand, mais pour moi, ce qui a marqué 2005 est sans aucun doute les remous de tous ordres autour du web 2.0, un buzzword certes patenté, mais qui cache un certain nombre de révolutions technologiques et sociales. Continuer la lecture de « 2005, l'heure du bilan »