Rock en Seine 2010 : ambiance, portraits, et bilan

C’est une huitième édition de Rock en Seine sans encombres qui vient de s’achever. Oubliés les fantômes de Noel et d’Amy. Maudits, même… La malédiction a bien été levée, a tel point que cette année le festival a battu son record de fréquentation, avec environ 105.000 personnes présentes sur le site durant les trois jours, soit une moyenne de 35.000 festivaliers déambulant chaque jour sur le site du Parc de Saint Cloud. Une édition 2010 à guichets fermés.
C’est d’ailleurs bien là la limite du site, on a en effet du mal à entrevoir comment loger encore plus de monde… Seule la météo n’aura pas été au rendez-vous cette année, avec un temps majoritairement maussade pendant les trois jours de concerts avec un point d’orgue pluvieux le dimanche soir qui a conduit à l’interruption du concert d’Arcade Fire.
Le show reprendra heureusement peu après pour se terminer dans une ferveur rare… avant que Rock en Seine ne ferme définitivement ses portes, laissant le public rejoindre les stations de métros saturées pendant qu’une poignée de VIP avinés tenteront jusqu’à l’aube de refaire une nouvelle fois le monde dans leur zone réservée.

Rock en Seine 2010 : comptes-rendu et photos

Ambiance et portraits au festival Rock en Seine 2010, vendredi 27, samedi 28 et dimanche 29 août 2010, au parc département de Saint Cloud

[flickr album=72157624844064274 num=24 size=Square]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *