Retro-futurisme, botnets, la mort d'Androïd, Facebook embauche (et lorgnerai sur Spotify ?), Google en mode anonyme, Twitter et son API, 500.000 $ pour Wikipedia, le nouveau Mappy, et le festival de Quend !

Quelques liens prospectifs, humoristiques ou informatifs, issue de ma revue de presse perso ou envoyés par des potes via les canaux modernes de partage de l’information…
A consommer sur place, et sans aucune modération !
Bien entendu, vous êtes invités à réagir dans les commentaires. Et, si par hasard vous aviez repéré une information susceptible de figurer ici (c’est à dire tournant autour des thèmatiques de l’innovation, du buzz, des médias, de la musique ou des technologies), n’hésitez pas non plus à en faire part en postant le lien dans les commentaires… Bonne soirée !

  • Retro-futurisme. J’adore.
  • Exploiter un Botnet, une activité illégale et lucrative.
  • Pour Slate.fr, Androïd est mort. Un enterrement hâtif pour moi, quand on connaît la force de frappe du géant de Mountain View.
  • Facebook embauche, faites chauffer les CV.
  • Facebook pêche dans la musique, Spotify pêche dans le social. Tous deux ont le même investisseur. Vers un accord ?
  • Google et l’Anonymat : où l’on reparle de l’affaire Rosemary Port.
  • J’ai longtemps pensé qu’une solution pour que Twitter puisse générer des revenus était de faire payer l’accès à son API. Sauf que l’API ne serait finalement pas si utilisée que ça d’après Mashable/Rapleaf.
  • Et hop, Wikipedia est repartie pour un tour.
  • Le nouveau Mappy (voir la vidéo) : une ergonomie améliorée, et surtout, une grosse mise en avant du contenu relatif à la géolocalisation : points d’intérêt, traffic, données touristiques, etc. Google Maps pour le piéton, Mappy pour l’automobiliste ?
  • Vous faites quoi les 18, 19, et 20 septemb’ ?
  • 100 ans d’effets spéciaux dans 1 vidéo.

0 réponse sur “Retro-futurisme, botnets, la mort d'Androïd, Facebook embauche (et lorgnerai sur Spotify ?), Google en mode anonyme, Twitter et son API, 500.000 $ pour Wikipedia, le nouveau Mappy, et le festival de Quend !”

  1. Je ne suis pas pro-Android, mais l’article sur Slate est franchement pas une référence ^^.
    L’affirmation « Même si elle est bien plus accueillante pour les développeurs, Android n’a pas, de loin, réussi à rattraper les applications dont le nombre déborde aujourd’hui de l’iPhone. » est un poil rapide.
    Le SDK d’Android n’est pas plus accueillant que celui de l’iPhone, vraiment pas…
    Tout bien réfléchi je pense que cet article est un troll, rien de plus, pour faire parler ceux qui s’y connaissent et démonter ainsi l’article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *