Susan Boyle, un buzz de 500 millions de vues et pas un dollar de gagné

Vous n’avez pas pu passer à côté de Susan Boyle. Ou alors vous n’êtes pas un vrai internaute. Pour ceux-là, je vais faire court : il s’agit d’une candidate à l’équivalent anglais de Incroyable Talent : Britain’s Got Talent, diffusée sur la chaîne ITV. Une écossaise de 47 ans, pas vraiment top-model,  et qui, par sa prestation extraordinaire et innatendue,  a scotché le jury et la Grande Bretagne tout-entière il y a quelques jours. Même le journal de France 2 en a parlé, comme le note Séb dans son billet.
Voici la vidéo de la prestation, elle se passe de commentaire :

La vidéo originale a été postée sur Youtube et totalise à ce jour près de 38 millions de vues à elle seule pour plus de 150.000 commentaires et plus de 200.000 enregistrements dans les « favoris ». En comptant les autres vidéos de la même prestation sur Youtube et les autres plateformes de vidéo comme Dailymotion, on obtient près de 500 millions de visionnages de la prestation de la candidate Susan Boyle.
500 millions. Et pas un centime dans les poches de Youtube, ni dans celles de Fremantle (producteur de l’émission), ni dans celles de Sony Music, major détenant les droits de la chanson interprêtée : I Dreamed A Dream, un titre extrait de la version anglaise de la comédie musicale Les Miserables. Et, évidemment, encore moins dans celles de Susan Boyle.
Contacté par Wired, Google a officiellement reconnu de pas monétiser cette vidéo. Pourquoi ? Peut être bien à cause du profond désaccord qui oppose la PRS (la SACEM anglaise) et Google (propriétaire de Youtube) à propos des revenus générés par les clips musicaux sur la plateforme vidéo. Ce différent récemment a conduit Google à bloquer l’accès aux clips musicaux sur Youtube à l’ensemble de la population internaute anglaise (voir cette news du 10 mars sur ZDNet.fr : YouTube bloque les vidéos musicales en Angleterre).
Faisons un rapide calcul basé sur 100 millions de visionnages. En supposant que Sony possède un deal classique du programme Youtube Partners, un visionnage est rémunéré 0,005 $. A 100 millions de visionnages, on parle déjà d’une enveloppe de 500.000 $. Un paille ? Pas si sûr en cette période de crise. Et Sony bénéficie peut être d’un accord privilégié à la rémunération plus élevée.
Autre point : à aucun moment, ni la maison de disques, ni la production n’ont proposé la chanson en téléchargement. Peut être parce qu’aucune version n’a été convenablement enregistrée ? En prenant toujours 100 millions comme base de départ (même si toutes les vidéos de Susan Boyle totalisent les 500 millions de visionnages, cela permet, moyennant une côte mal taillée d’éliminer ceux qui l’ont visionné plusieurs fois), et en supposant que 1% des gens auraient téléchargé légalement cette interprétation de Susan Boyle, on arrive à 500.000 téléchargements. A 0,99$ le téléchargement, on parle encore d’une somme rondelette : 495.000 $.

susan-boyle-001

Récapitulons : 500.000 par ci, 495.000 par là : on approche le million de dollars. Et encore à partir d’une estimation à 100 millions de visionnages.
Un million de dollars, c’est justement la proposition qu’un producteur peu scrupuleux aurait faite à Susan Boyle pour tourner dans un film porno, rapporte Voici.fr dans son édition de ce mardi. Une proposition peu classe, et une bien triste morale pour cette histoire qui, encore une fois démontre la position d’écrasante domination dont peut faire preuve Google (une case cochée dans l’interface d’administration de Youtube permet d’activer ou non la monétisation de la vidéo) et l’incapacité des gros acteurs de la filière musicale à trouver le moyen de profiter du buzz générés par leurs contenus.
Reste une chose : et si Susan Boyle était « un fake » ? Une manoeuvre de la production pour doper son audience et accroitre la notoriété de son émission. Une relecture moderne d’un conte de fées bien connu ? A vrai dire, je n’en sais rien, mais si cela devait être avéré, je n’en serai que moyennement étonné…

0 réponse sur “Susan Boyle, un buzz de 500 millions de vues et pas un dollar de gagné”

  1. L’AVENIR DES MAISONS DE DISQUES ET AGREGATEURS DU NET
    par Jost André artiste au RMI
    Je me présente Jost André auteur-compositeur-interprete sociétaire Sacem.
    J’ai 49 ans et suis passionné de nouvelles technologies en rapport a la musique
    assistée par ordinateur.
    Du plus loin que je me souvienne j’ai toujours voulu en faire mon métier…
    J’ai longtemp prospecté les maisons de disques et n’ai obtenu aucun retour
    concluant.
    La seule fois ou l’on m’as contacté en 89 on m’as convoqué a Paris la société
    etait sunset music avenue georges 5 j’ai donc atterris dans ces locaux tres classe
    il faut l’avouer une secrétaire tres acceuillante m’as demandé de m’assoir elle a
    téléphoné et annoncé mon arrivée.
    Quelque secondes plus tard j’ai entendu ma chanson qui venait du couloir …
    les murs étaient remplis de disques d’or !!
    Un homme est arrivé et m’as prié de le suivre j’étais tres impressionné par le lieu
    qui se trouvait quand meme dans un des plus beaux quartiers de Paris ce qui pour
    un provincial comme moi était imposant….
    L’homme en question m’as félicité pour ma musique et m’as proposé un contrat
    d’enregistrement en co-production…il s’agissait en fait de participer a hauteur de
    30 000 frcs a la production du titre et 30 000 egalement de sunset music…
    Etant novice et sans le sou je repartais en me jurant de trouver la somme.
    Mon beau-frère acceptas de co-produire et je versais donc un chèque de 29 876 frcs
    Une somme que je ne peux toujours pas oublier…
    Bref 6 mois plus tard apres avoir enregistré dans leur studio ce qui as pris une journée
    (cout d’une journée d’un petit studio a l’époque au pire 3000 frcs).
    Je recevais une cassette pire que celle que je leur avais envoyée que j’avais faite a la
    maison sans moyen …
    Je les appelais sans tarder ils me répondaient qu’il allais refaire un mix…
    Au bout de 2 a 3 mois d’attente mon beau frère décidait de monter a Paris voir
    ces gens (il était très remonté et professeur de boxe francaise) on ne trouvas personne
    la société avais disparu… Le contrat que j’avais bien sur avant versement présenté a un
    juridique et qui n’avais rien d’alarmant a ses yeux..Sauf le titre « contrat d’enregistrement »
    ce qui signifiait qu’ils avaient rempli le contrat en enregistrant ma chanson….
    S’en suivit pour moi une descente aux enfers mon reve explose et 30 000frcs pour ces
    MESSIEURS LES PRODUCTEURS….ils avaient fais cela a plus de 300 personnes.
    Dix années plus tard je m’inscrit sur mp3.com site numéro un mondial d’artistes indépendants
    au bout de 4 années sur le site 220 000 artistes du monde entier j’arrive numéro 1
    en musiques electroniques tout genres confondus et 8eme au classement général…
    C’était le 2 octobre 2001 j’étais aux anges j’étais fier d’avoir pu de ma chambre avec un ordinateur
    rivalisé avec les meilleurs sur le site.
    3 semaines plus tard UNIVERSAL MUSIC rachètes le site 378 000 000 de dollars.
    Les 220 000 artistes ont tous été remercié d’avoir bien fait fonctionné le site et VIRES.
    UNIVERSAL MUSIC ne voulais pas admettre qu’un artiste quel qu’il soit puisse vivre de son
    talent sans passer par une major .
    Une major qui signe un artiste inconnu lui reverse 6 pour cent sur les ventes.
    Sur mp3.com un artiste touchait 80 pour cent….
    Alors un artiste comme moi que les maisons de disques on toujours rejeté il fallait
    le détruire…
    J’ai encore galéré quelques années et maintenant une porte s’ouvre .
    Je suis sur myspace http://myspace.com/inox1
    J’ai déposé pas mal de titres et surtout une boutique en ligne qui me permet de vendre
    directement mes mp3 au prix de 1 euro sur lequel en cas de vente je touche 0,67 euro.
    Je suis au RMI alors que la crise bat son plein et je suis certain de mon talent…
    Je voudrait faire comprendre aux auditeurs que plus jamais je n’irais prospecter un producteur
    ou plus recemment inventés un agrégateur exemple » believe » qui décide de qui as le droit
    d’entrer sur les grandes plateformes de ventes comme itunes et autres…
    De quel droit ces gens qui n’hésitent pas a détruire tout les indépendants veulent ils m’interdires
    l’accès!!!
    Pour moi l’internaute est le principal interressé c’est bien lui qui décide en ecoutant de ce qui lui
    plait c’est bien lui qui achète c’est bien lui qui se rend compte que la production actuelle est
    centrée sur des canons de la beauté et du sexy a outrance parfois qui fait vendre plus par
    la plastique que par le talent…je ne cherche pas a etre une star de qui que ce soit je cherche
    plutot a faire partager ma musique et a en vivre décemment …
    Je peux vous dires que pour arriver au résultats de qualité de ma musique je n’ais ni studio
    pro ni ingénieur du son je compose tout mes titres au clavier usb et la voix avec un micro
    premier prix du lidl…je joue donc la basse au clavier la batterie aussi ainsi que la guitare tout
    est realisé avec des sons que je joue au clavier….
    Pour ceux qui en douterait je peux prouver mes dires tout mes morceaux sont construits avec
    REASON 4 et tous mes fichiers sur mon ordinateur….
    Pour terminer je vous demande de venir sur ma page d’écouter et si cela vous plais!!!! d’acheter
    un titre sur la boutique plus bas 1 euro pour fermer le clapet définitivement aux producteurs qui m’ont arnaqué et a ceux qui m’ont rejeté….imaginez leur tete si j’arrivais a réaliser cela….
    et surtout ca ouvrirais les portes a une création libre des artistes car d’autres entreraient dans la breche…….
    Je vous précise pour finir que si cela fonctionnait je me ferais un devoir de refuser toute offre d’une maison de disques car tout le monde sait qu’un artiste qui montes sur internet est
    immédiatement sollicité de toutes part….
    Je veux prouver aux hommes de pouvoir et d’argent qu’un RMISTE n’est pas un homme fini
    et par mon combat je veux montrer que la persévérence est un jour récompensée…
    Si vous etes de mon avis et que vous m’aidez dans ce sens j’irais crier cela et défendrais
    la création comme Daniel Balavoine a défendu un jour la jeunesse et a quitté notre terre
    en apportant de l’eau a ceux qui n’en avais pas……
    Quel talent il avait!!! a ceux qui veulent defendre cette idée achetez un titre 1 euro c’est comme m’offrir un café…
    Jost André artiste …..http://myspace.com/inox1

  2. Merci à Susan BOYLE de s’être fait connaître. Sa voix cristalline et suave est sublime. Sa personnalité est particulièrement attachante. Une seconde Edith PIAF est née avec, en plus, une voix aussi éclatante et pure qu’un diamant. Je lui souhaite beaucoup de bonheur et surtout, qu’elle vienne en France pour nous donner encore des émotions. Quant à son physique critiqué par les médias, il serait bien de se remémorer la tête de Céline DION lorsqu’elle est montée sur les planches pour la première fois. Sa voix a subjugué des millions de personnes. La chirurgie a fait le reste. Aujourd’hui, c’est l’une des plus belles femmes connues. Je souhaite à Susan BOYLE de connaître le même succès en ayant un agent artistique capable de défendre ses intérêts face aux médias où les requins ne manquent pas. D’ailleurs, qu’a-t-elle gagné depuis que plus de 100 millions d’internautes visionnent les vidéos sur elle pour l’entendre chanter ? Rien ! Et les interviews qu’elle donne aux TV ? Encore rien ! Ah mais si, bien sûr, elle se voit offrir à chacun de ses passages TV les services d’un coiffeur, d’une maquilleuse et d’une styliste pour satisfaire des téléspectateurs plus attachés à l’apparence qu’au talent d’une nouvelle artiste de 47 ans…

  3. Quel phénomène. Et quelle méchanceté ! Comment a-t-elle pu chanter aussi bien devant une salle et un jury aussi hostiles ? Décidément, beaucoup de self control. Elle a prouvé que le talent n’allait pas toujours de pair avec le physique. Et encore, à 47 ans … Bravo Susan, vous avez un talent que beaucoup d' »artistes » vous envieraient ! Beaucoup de bonheur pour vous. J’attends avec impatience un album.

  4. Depuis que j’ai écouté chanter cette femme, je sais maintenant ce que le mot « talent » signifie. Je l’avais oublié…

  5. Mais quel phénomène cette Susan Boyle , en tout cas moi j’ appelle ça une voix , une vraie voix et malgré ça je ne comprends toujours pas qu ‘ elle n’est pas gagnée la finale .

  6. SAIFE
    epoustouflant . phenomenale.voix cristalline;bravo Mme BOYLE
    Si ce n’est pas du talon alors comment peut on l’appeler
    encors merci pour ces minutes de bonheur

Répondre à BILOUCHE LA MOUCHE Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *