Led Zeppelin, O2 Arena, Londres, 10 décembre 2007

Je n’y étais pas. Hélas. Alors j’ai tenté de suivre ça au mieux, sur le Web. Etonnante couverture du NME, autant dire le régional de l’étape… Un blog « song by song » tenu par Alan Woodhouse, qui a explosé avant que le groupe ait entamé la première chanson. Encore inaccessible à l’heure où ces lignes sont écrites (00h50).

« Well, so many of you wanted to visited our blog it crashed?amazing ».. Tu l’as dit. La setlist ? La voici reproduite ci-dessous. Seize titres. Début du concert à 21h précises. Deux heures de folle intensité. La tournée Page/Plant commençait par The Wanton Song, là c’est Good Times Bad Times qui ouvre les festivités. Suivent Ramble On et Black Dog. Après quoi Robert Plant s’adresse à la foule. « Good evening ». Ce sera tout avant un moment.

Et pendant ce temps là, au NME…« As you’ll have spotted, we’re having a few technical issues, but the live song-by-song setlist is still going up via a news story. so head to NME.COM/news now ». Ca continue… Que pensez-vous de cette setlist, étudiée sur mesure pour le grand retour du groupe ? Je suis pour ma part surpris par la présence de Trampled Under Foot tiré de Physical Graffiti (1975). Pas courant en live. Et j’ai quelques bootlegs dans ma besace pour le prouver… Même chose pour For Your Life issu de Presence (1976). Sauf erreur, la première fois que ce titre est joué en concert.

Oublions le NME, à l’heure où le web est colllaboratif, les premières photos commencent à apparaître sur Flickr. J’attends de voir si quelqu’un poste du son dans les circuits underground. Pendant ce temps, je lis. J’en suis à mon vingtième article sur le sujet, et bien que l’objectivité est une valeur impossible à approcher dans ce genre de manifestation, j’ai le sentiment que le groupe a fait une bonne performance. Voilà qui peut paraître bête mais c’est bien ça le plus important : Led Zeppelin peut assurer le show comme en 1980, année où tout s’est arrêté. Un coup d’oeil sur les bootlegs. Pas encore. Je vais donc m’endormir. Pour sûr, je réverai à cette tournée dont tout le monde parle. Cette fois j’en serais. C’est juré.

LA SETLIST
– Good Times Bad Times
– Ramble On
– Black Dog
– In My Time Of Dying
– For Your Life
– Trampled Under Foot
– Nobody’s Fault But Mine
– No Quarter
– Since I’ve Been Loving You
– Dazed And Confused
– Stairway To Heaven
– The Song Remains The Same
– Misty Mountain Hop
– Kashmir
– Whole Lotta Love
– Rock And Roll
Voir aussi : Robert Plant au festival Rock en Seine, en 2005

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *