A LeWeb3, Philippe Starck fait le show

Perplexe, je l’étais au début de son intervention. Comme beaucoup. Au fil des minutes, Philippe Starck a su conquérir son audience et délivrer ses messages favoris autour du minimalisme et de l’utilité des choses. Quelques sorties mémorables sur les ventes d’armes des pays industrialisé comme la France ou les Etats Unis :  » Si on mange tous les jours c’est parce qu’on tue tous les jours. » Et pour démontrer l’utilité du design dans la vie de tous les jours, Starck n’hésite pas à s’appuyer sur sa métaphore du sexe. Morceaux choisis en vidéo :

La fin de l’intervention plus conventionnelle tourne autour des réalisations passées et des projets à venir du designer. Vient alors le temps des questions. Robert Scoble, ancien de chez Microsoft, bien connu du public de ce genre de conférence, monte sur scène, un eBook Amazon à la main. Littéralement, il demande à Starck ce qu’il pense de l’appareil, lequel a été très critiqué lors de sa sortie pour son design vieillot et son ergonomie douteuse. La réponse de Starck arrive sans attendre après quelques secondes d’examination : « Le concept est moderne, mais le design non, parce que le designer n’a pas voulu se mouiller ». « It’s almost modern. » Ajoute t-il dans le texte. Encore une fois, tout est dit…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *